Seulement une tâche sur le mur ?

J’avoue, cet été, je ne fais pas que rêver, lézarder, paresser, papillonner…
Cet été, je travaille aussi… Nous retapons une vieille maison qui sera notre futur lieu de vie. C’est une toute petite maison, comme dans les contes, où il faut monter une volée de marche avant d’arriver tout là-haut, un peu essoufflé mais heureux. Une maison en hauteur pour contempler les arbres et le ciel.
En attendant, il a fallut faire tomber des cloisons, sacrifier un beau plancher, aérer et lessiver les murs qui n’avaient pas respiré depuis de longues années et c’est là que je les ai vu…
Vous les voyez vous aussi ? Je les ai tout de suite aimé, mes éléphants amoureux.
Ca m’a rappelé les étés que je passais chez mes grands-parents. Le carrelage de leur maison était piqueté de cailloux de toutes les couleurs, il y avait même des coquillages dedans, oui, oui. Et je pouvais passer des heures à regarder les personnages, les têtes, les paysages que ça dessinait sur le sol, surtout quand j’étais aux toilettes !
Alors, cet été, pendant vos vacances, si vous voyez un lapin géant dans le ciel,  un troll dans un cailloux, un paysage grandiose dans une flaque d’eau, n’hésitez pas à le photographier ou à le capturer sur une feuille par des mots ou un dessin, et à me l’envoyer pour enrichir la collection de rêve à partager.
Rêvez bien les yeux ouverts, 
Nathalie

Une réponse sur “Seulement une tâche sur le mur ?”

  1. scandaleux! aucun commentaire à une si belle prose et à si belle invitation au rêve. Oui cent fois oui rêvons à un autre monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *