L’Odyssée dans le festival du Monde En Récit, à Palaiseau

Dans l’Odyssée, les personnages, les évènements et les retournements de situations sont nombreux. C’est un récit riche et complexe. Il faut pouvoir suivre le fil ! Hier soir, nous avons goûté le travail d’une tisseuse hors pair. Nathalie Bondoux, à la manière de Pénélope s’attelant au suaire de Laërte (père d’Ulysse), a enchevêtré et dés-enchevêtré l’Odyssée, par bribes. Elle nous a offert un espace et un temps d’une rare qualité.
Le public en a pris la mesure. Silence délicat, regards brillants, sourires, rires. Nous étions tous en suspend. De la voisine nonagénaire qui a réussi à s’éclipser du chevet de son mari malade… au petit bout d’chou, qui même s’il n’a pas dû tout comprendre, a senti qu’il vivait un moment rare.

Après la racontée nous avons bien bu et bien mangé

ce que chacun a apporté. Un vrai festin ! Nous n’étions pas si loin du banquet des Dieux de l’Olympe.

Merci pour vos présences, votre envie de partage, vos donations généreuses. Remerciements également à nos hôtes, Agnès et Alain ainsi que les familles de leur joli habitat partagé. Quel accueil !!!
Nathalie a souhaité diviser la recette pour qu’une partie soit reversée à l’organisation du Festival du Monde En Récits. L’autre servira « Espéranza », sa création en cours.
Sylvie MOMBO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *