A la ludothèque, suite

De retour à la ludothèque de Sucy-en-Brie avec de nouvelles idées à essayer avec les enfants des centres de loisirs, en compagnie de Catherine et des animateurs.
Pour certains la mythologie est associée au film américain “Percy Jackson”, pour d’autres elle est totalement inconnue
Alors en guise d’introduction, on parle des dieux de l’Olympe et on s’installe dans l’histoire : d’abord monter les vivres dans le navire puis hisser les voiles et enfin remonter l’ancre.
Ca y est, le décors est planté, le premier quart se met en place autour de la table de jeu tandis que les autres ont quartier libre.

Chacun choisi son navire et le dieu qu’il invoquera pour partir. Les cauris sont lancés, le destin est en route. Les enfants se prennent au jeu et écoutent ce qui se passe lorsque le vaisseau de l’un ou de l’autre tombe sur une case-épreuve :
Extraits des règles du jeu :
6 – L’île des Lotophages : les fleurs de Lotos sentent bon, tu en manges une et tu oublies le but de ton voyage. Tu restes donc 2 tours sur l’île… 
19 – Tu débarques sur l’île du Dieux des Vents (Eole), grâce à son aide, tu t’approches d’Ithaque en case 62, mais comme tes compagnons ont ouvert le sac des vents, tu ne peux accoster sur l’île d’Ithaque et tu recules de deux fois le nombre tiré aux dés.
52 – Chez Calypso : tu restes prisonnier jusqu’à ce qu’Hermès aux pieds ailés vienne te délivrer, ce qui arrive si tu tires 8 avec les dés ou si un autre navire prend ta place.
La partie s’achève lorsqu’un ou une “Ulysse-joueur” arrive à Ithaque et raconte une de ses aventures : les joueurs deviennent alors des conteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *