Sans les Sirènes !

Jeudi 14 avril. Temps ensoleillé virant sur la pluie en fin de journée.

Ce matin, Célia, notre vigie lumières est arrivée la voix rauque : “- Aujourd’hui pas sûr que je vous suive les Sirènes…”. C’est qu’en plus de nous suivre aux commandes lumières dans notre périple aléatoire, Célia donne la réplique chantée à Olivia-Politès lorsque le rocher des Sirènes est annoncé.
Espérons que nous ne perdrons pas la voix à notre tour !
Onzième traversée
Une fois le navire installé, les corps et les voix échauffés, nous entendons nos marins du matin arriver. Le tirage au sort commence et les six vents sont désignés par le hasard, nous allons pouvoir commencer la traversée vers Ithaque.
Charybde et Scylla viennent dès le début nous accueillir, suivi des Lestrygons. Une pause sur l’île des Lotophages, l’île de l’oubli et nous arrivons sur le rocher des Sirènes. Le Cyclope nous attend plus loin et nous finissons dans les bras d’Eole.
Enfin, ce n’est pas tout à fait fini puisque nous reprenons l’après-midi avec de nouveaux matelots et six autres vents. Chaque voyage est source de surprises
Douzième traversée
Nous accueillons en plus 4 matelots bretons et notre maître du geste et de l’envol, Eric Nesci.
La navire est au complet et prêt à partir. Apéliote souffle sur notre voile et nous emmène directement chez les Lestrygons. Borée prend le relais en nous déposant chez Eole. Calcias Chez Circée, Euros sur l’île des Lotophages et Notos au pied de la falaise du Cyclope. Quand à Zéphyr c’est droit vers Charybde et Scylla qu’il nous a fait échouer.
Pour une fois les Sirènes n’aurons pas été du voyage ! 
Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *